Justice: La Haute Cour Militaire se prononce

La Haute Cour Militaire vient d’accorder une liberté provisoire à François Beya, ancien conseiller du Chef de l’Etat en matière de sécurité, ce 14 août 2022.

Accusé d’atteinte à la sûreté nationale , le détenu va devoir quitter le centre pénitentiaire communément appelé prison Centrale de Makala où il est détenu depuis plusieurs mois .

Les raisons qui ont motivé cette remise en liberté provisoire par les juges, c’est juste son état de santé qui se détériore de plus en plus.

La nouvelle composition des juges de la Haute Cour Militaire avait pris au sérieux l’affaire en faisant appel à des experts en santé pour examiner ce cas. Le détenu est bel et bien souffrant.

Et, les avocats de François Beya menaçaient d’accuser les juges de la Haute Cour Militaire pour non assistance d’une personne en danger .

Stagiaire/ Merdi Kisoka

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated