Webradio jem’ah a rencontré Rachel lsiaka, étudiante à l’ifasic

Webradio Jem’ah: qu’est- ce qui vous a poussé a etudier à l’Ifasic et à vous spécialiser en sciences de l’information et de la communication

 Rachel Isiaka : elle est pertinente cette question. Je n’avais pas envie de devenir journaliste mais j’aimais écrire, raconter ma vie, discuter avec les autres. Je me suis dit, si j’allais à l’ifasic, je pourrais aborder plusieurs sujets et rencontrer differentes personnes.  L’ifasic est reputée etre une bonne école de formation de ces cadres.  Pour terminer, je n’aimait pas les mathématiques. Il y en a pas en SIC.

Le journalisme est reputé etre un metier d’hommes, vas-tu t’en sortir?

Oui, il n’y a pas des metiers uniquement pour un’ sexe. Il y a de la place pour tous les monde en journalisme. Femmes ou hommes, c’est un etat d’esprit. Je vais m’en sortir et travailler avec les hommes sans complexe.

Selon toi, quels sont les défis à relever en exerçant ce metier, de nos jours?

Le journaliste de nos jours doit s’adapter aux differentes mutations surtout technologiques.  Je dois intégrer les NTIC, s’approprier l’internet et l’usages de reseaux sociaux, informer mon public sur les questions d’actualites.

Le mot de la fin, rachel

J’aime ce métier de journalisme. Je vais etudier et obtenir mon diplome de licence et travailler sur ma communauté. Je vais relever ces défis. Etre femme, n’est pas un handicap.

Rachel Isiaka/stagiaire

Spread the love

3 thoughts on “Webradio jem’ah a rencontré Rachel lsiaka, étudiante à l’ifasic

  1. Beaucoup de force et de courage à vous madame. Avec la discipline, le professionnalisme et la détermination, vous ferez une bonne carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated

Phénomène fille mère dans les quartiers de Kinshasa

Le quartier mombele dans la commune de limete fait face à ce phénomène appelée « fille mère « qui prend de l’ampleur depuis plusieurs années déjà. Dans presque tous les quartiers de Kinshasa, existe des milliers des jeunes filles dont l’âge varie entre onze à vingt, voire moins de 11 ans sont déjà mère ; […]

Spread the love