Abus et violences subis par la femme en milieux professionnels 

La femme a droit au travail comme son homologue homme. En RDC, l’état garantit le droit de la femme et sa mise en application. Il ne favorise pas la discrimination basée sur le genre, ni l’accès à l’emploi.

Mais notre constat est qu’à ce jour, la femme a des difficultés à trouver de l’emploi, à occuper des postes de commandement, elle n’est pas bien rémunérés. Elle subit des injustices sociales.

En milieu professionnel, les femmes sont étouffé par leurs collègues hommes, parfois elles ne savent pas se défendre et confondent le contexte.

Selon, la chargée de ressources humaines d’une entreprise à Kinshasa, les femmes croient qu’elles sont à la maison, elle peut occuper un poste avec son collègue homme mais, au lieu de s’adapter, elle va se mettre à servir du café, la boisson, ce qui n’est pas bien. Elles doivent travailler et bosser dur.

Au travail, elles subissent les harcèlements sexuels pour avoir un poste, soit pour avoir des avantages.

Une dame a avoué que dans son entreprise, il faut passer par le canapé du chef pour être recruté, avoir un poste et être mis sur un ordre de mission, c’est trop méchant.

L’Etat doit veiller à ce point à travers l’inspection du travail. Et que les femmes se sentent à l’aise en milieu du travail.

Duli Kabengele/stagiaire

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated

Phénomène fille mère dans les quartiers de Kinshasa

Le quartier mombele dans la commune de limete fait face à ce phénomène appelée « fille mère « qui prend de l’ampleur depuis plusieurs années déjà. Dans presque tous les quartiers de Kinshasa, existe des milliers des jeunes filles dont l’âge varie entre onze à vingt, voire moins de 11 ans sont déjà mère ; […]

Spread the love