Mbandaka : lancement de la semaine de l’allaitement maternel

Certaines mères ne respectent pas les consignes appris à la consultation pré natale, CPN; celui d’allaiter leurs enfants jusqu’au moins 2 ans. Ne pas donner de l’eau au nourrisson avant ses six mois.

C’est aussi le cas des certaines mères qui vivent dans la ville d’Equateur en RDC. Il est recommandé au moins six mois d’allaitement strict et deux ans de durée recommandée pour que les enfants tètent par contre ces bambins ne bénéficient pas pourtant de cet avantage naturel, qui les rendrait beaucoup plus forts.

Et donc, le faire, c’est nous rendre tous ensemble les enfants et nos communautés plus forts. La Présidente de l’assemblée provinciale, Marie-Josée Molebo, a formulé des recommandations strictes :

Nous recommandons à toute la population équatorienne de soumettre leurs enfants au lait maternel, dès la naissance jusqu’à six mois. Il y a des femmes qui poussent des arguments qu’elles passent beaucoup de temps au travail, soit au champ. Nous leur recommandons que ce n’est pas bon d’abandonner les enfants. Au contraire, vous vous créez des problèmes, parce que quand cet enfant peut tomber malade, tout l’argent gagné vous allez encore le dépenser pour les traiter. Même si vous allez au travail, qu’on vous amène l’enfant et vous devez l’allaiter.

Retardée pour des raisons de logistiques et de disponibilités des autorités sanitaires, la semaine mondiale de l’allaitement maternel a l’Equateur a été lancée sous le thème : « Plus fort avec le lait maternel uniquement. »

Candy Fikiri Manfy /Stagiaire

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated