Harcèlement sexuel à Kinshasa

En République Démocratique du Congo le phénomène d’harcèlement sexuel est devenu une monnaie courante et cela constitue un problème social très épineux et surtout dans le milieu Universitaire. Les jeunes filles sont en difficulté face à ce fléau qui prends corps dans le milieu estudiantin, Car les réussites sont parfois conditionnées Au cour de cet interview monsieur Cédric kalema, étudiant à l’UNIKIN s’est expliqué au micro de Jem’ah concernant les causes qui pousse que l’harcèlement sexuel ait lieu.

Ainsi que maître avocat Jérémie Tona à répondu à la Loi qui s’oppose à l’harcèlement sexuel ainsi que les sanctions par le législateur. Jem’an Association : Quels sont les causes de l’harcèlement sexuel en milieu Universitaire? Cédric kalema: la cause de cette pratique déplorable dans le milieu Universitaire est de la mauvais habillement des étudiants qui excite le corps professoral, la beauté dans son ensemble, la mauvaise pratique dans les chefs de certains professeurs.Jem’ah Association :Qu’elle peuvent être les conséquences de l’harcèlement sexuel en milieu Universitaire ?Cédric Kalema: les harcèlements sexuel à l’université à plusieurs conséquences, il peut premièrement porter atteinte au fonctionnement de la structure au sein de laquelle elle est pratiquée Deuxièmement, il dévalorise l’éthique professionnel.Jem’ah Association : Est ce y’a une Loi en République Démocratique du Congo qui s’oppose à l’harcèlement sexuel ? Et Quel sont les sanctions prévu par le législateur si quelqu’un commet cet acte ? maître Jérémie Tona: la loi qui prohibe l’infraction de l’harcèlement sexuel c’est dans le code pénal congolais tiré de la loi du 20 juillet 2006 dans son article 174d.Les sanctions prévue va d’une servitude pénal allant d’un an à douze ans et d’une amande de cinquante milles français congolais constant Propos recueil par Dora Elombola

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Releated

LE RESPECT DU CODE DE LA ROUTE RÉTABLI PAR LA NOUVELLE UNITÉ DE LA POLICE ROUTIÈRE 

LE GÉNÉRAL BLAISE KILIMBALIMBA, a déployé ce mardi 8 août, le Groupe Mobile d’Intervention de la police dans tous les arrêts bus de la ville de Kinshasa. Après avoir constaté la multiplication des embouteillages, causés par les chauffeurs de transport en commun, le Commissaire Général a décidé de déployer le groupe mobile d’intervention (GMI) pour […]

Spread the love