Kinshasa : Utilisation du téléphone par les adolescents

De nos jours les smartphones et ses multiples fonctions sont utilisés par beau nombre des kinois dont beaucoup sont adolescents. Cette utilisation  sollicite constamment l’attention de parents et des tuteurs.

Le téléphone comme usage que la communication téléphonique appartient au passé est aussi révolue.

A ce jour, cet outil cellulaire permet se d’envoyer des mails, regarder la météo, se photographier ou encore pour consulter son agenda, c’est un compagnon pour certaines personnes ; le téléphone, appareil que bon nombre considèrent comme indispensable, selon Vanessa Ngoma, agent d’une banque de la place à Kinshasa.«

 

Pour elles, les notifications commencent à 07 heure et prennent fin très tard dans la nuit, en moyenne deux sms envoyer toutes les 60 secondes.

 

Le smartphone doit être interdit aux moins de 18 ans, car la présence de ce dernier cause plusieurs problèmes dans l’éducation de ces adolescents » s’est exprimé un parent.

A son tour, Mike Mukeba loue le côté positif du téléphone chez les adolescents, comme la connectivité et la disponibilité, pour toujours savoir où se trouve l’enfant, ce qu’il peut être en train de faire, faire des études ou des recherches.  

 

 

Qu’à cela ne tienne, le téléphone a un côté négatif et un côté positif, d’où les parents, les adultes voire les tuteurs doivent agir en toute responsabilité pour vérifier le contenu de l’adolescent dans son téléphone surtout ceux qui ont dépassé 15 ans. A partir de 14 ans jusqu’en bas de l’âge, l’enfant n’a pas droit au téléphone.

 Djongo Laëtitia et Deteledo Kalambay Claude / stagiaire

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated

Entretien avec Marie Joséphine Tshiayikolo

https://anchor.fm/muabila-bangu-bangu-laetitia/episodes/Marie-Josphine-Tshiayikolo-chez-Jemah-Association-e1n6llk Marie Joséphine Tshiayikolo, coordinatrice du programme Voix et leadership des femmes VLF en RDC a visité le studio jem’ah et, a profité de l’occasion pour sensibiliser les jeunes Stagiaires de l’ifasic sur le leadership féminin.  Elle a aussi enregistré un podcast avec ces journalistes en herbe. Suivez 👇👇👇👇👇   Spread the love

Spread the love