Conséquences de prolifération des églises à Kinshasa

La République Démocratique du Congo, notre pays est un état laïc, la loi permet à tout individu de prier là où il veut mais que cela ne dérange personne.

A cet effet, depuis plus de deux décennies, il y a eu naissance de plusieurs églises dites églises de réveil à l’encontre des églises traditionnnelles déclarés églises où il n’ y a pas manifestation de l’esprit Saint, symbole de Pentecôte. Selon les fidèles de ces églises, le Christ à envoyé son Esprit pour guider son peuple, parler en des langues des anges

Les églises sont partout sous des tentes, des parcelles vides, dans de maisons inachevées, dans le transport en commun, au marché, etc. Les gens se réunissent pour prier.

Oui, ils ont le droit de prier, a dit un fidèle au micro de jem’ah mais, tous ne sont pas appelé, ce sont des gens qui se sont improvisé Pasteurs; tous les sorciers, marabouts, arnaqueurs, voleurs, etc. Se sont transformés en prophète, Berger, daddy… À cause de l’argent, d’autres n’ont pas du travail, sont paresseux.

Les conséquences sont multiples, il n’ y a pas de développement durable, pas de travail, des jeunes sont à la permanence au lieu d’entreprendre. Bref, il n’y a pas évolution.

 

Chancelvie Botuli/stagiaire

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Releated

Session de production et enregistrement des podcasts par les élèves et étudiants.es au studio et dans les établissements

  Jem’ah Association a entamé la session de production et enregistrement des podcasts dans les établissements scolaires et universitaires de Kinshasa et aussi dans son studio, toujours dans le cadre de la réalisation du projet « A toi la parole, podcats des femmes initiées par le programme VLF Voix et Leadership des Femmes RDC, financées par […]

Spread the love

Jemah Association : Revue de presse du samedi 13 avril 2024

Actualités 1. RELIGION Le Cardinal Fridolin AMBONGO, archevêque Métropolitain de Kinshasa, a nommé par décret, Monsieur l’abbé Placide OKALEMA PASHI, prêtre de l’Archidiocèse de Kinshasa, Directeur des Services de communication de l’Archidiocèse de Kinshasa, ce mercredi 10 Avril à la l’archevêché. 2. POLITIQUE Le Secrétaire général de l’UDPS/Tshisekedi, Augustin Kabuya, a une nouvelle fois affirmé, […]

Spread the love