RDC : Les mariages des enfants

Madame Dorcas kapinga s’est exprimé au micro de JEM’AH pour donner son avis par rapport au mariage de mineures.

Jem’ah : c’est quoi un mariage des enfants ?

Dorcas Kapinga: mariage des enfants  autrement appelé mariage des mineurs ou précoce. C’est ce mariage qui se passe avant l’âge majoritaire reconnu par l’Etat congolais. C’est à  18 ans qu’un individu est dit majeur.

Jem’ah : que dit la loi par rapport à ce type de mariage ?

Ce type de mariage constitue une violation des droits de l’homme. Bien que des lois l’interdisent, cette pratique néfaste reste très répandue en RDC.

A quoi peuvent s’attendre les enfants qui se marient tôt ?

Le mariage d’enfants donne lieux à une vie de souffrances, de problème et de manque de développement.  Les filles ou les garçons qui se marient avant leur 18 ans  n’ont pas la chance de poursuivre leur scolarité et sont davantage exposées aux violences familiales.

Qu’apporte ce phénomène en RDC 🇨🇩 ?

Ce phénomène est le résultat de l’existence d’inégalités de genre qui ne veut dire où signifie que les femmes et les filles sont traitées comme des citoyennes de seconde zone, privées de leurs droits humains et dépréciés sur la base de leur sexe.

Le mariage des enfants est une manifestation des inégalités de genre. Elles vivent des stéréotypes, des préjugés et mythes qui ne leurs permettez pas de se développer.

Jem’Ah association : quel sont les causes et conséquences du mariage de mineures

 Madame Dorcas : tout d’abord c’est la pauvreté qui poussent les parents à livrer leurs filles au mariage sans leurs consentement, les parents n’arrivent pas à subvenir aux besoins de leurs; le décès de l’un ou de deux parents ou tuteurs ; le divorce, la non scolarisation, etc. La liste n’est pas exhaustive.

Que faire pour pallier à ce phénomène ?

 Chaque individu doit contribuer dans son coin pour pallier à ce problème. L’Etat, les parents, la famille, les écoles et universités, les associations, tous doivent travailler ensemble pour bannir ce fléau.

Naomie Ilanga /stagiaire

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Releated

Jemah Association : Revue de presse du samedi 13 avril 2024

Actualités 1. RELIGION Le Cardinal Fridolin AMBONGO, archevêque Métropolitain de Kinshasa, a nommé par décret, Monsieur l’abbé Placide OKALEMA PASHI, prêtre de l’Archidiocèse de Kinshasa, Directeur des Services de communication de l’Archidiocèse de Kinshasa, ce mercredi 10 Avril à la l’archevêché. 2. POLITIQUE Le Secrétaire général de l’UDPS/Tshisekedi, Augustin Kabuya, a une nouvelle fois affirmé, […]

Spread the love

Kinshasa: Insalubrité sur la direction Mundele-Ngulu

La population vivant au quartier Yolo-sud lance un cris d’alarmes aux autorités locales afin de poursuivre les travaux de la chaussée Mundele-Ngulu,  ce jeudi 11 avril. Cela fait plus de 15 à 17 ans que la chaussée Mudele-Ngulu au quartier Yolo Sud dans la commune de Kalamu a perdu son apparence d’antan. Les habitants de […]

Spread the love