Kinshasa : Consommation abusive des boissons alcoolisées chez les jeunes dans la commune de Kalamu

Les jeunes vivant dans la commune de Kalamu et de ses environs s’adonnent aux boissons alcoolisées depuis un bon moment.

Des spiritueux, des vins, des wiskys voire la boisson traditionnelle sont prises sans modération, nuit et jour de manière abusive par des jeunes dont la tranche d’âge varie entre 12 à 25 ans.

Ces boissons sont vendus dans de bouteilles en plastiques et distribués par mesurette. Parmis tant d’autres, les plus consommés sont : Pastis, Boss, Panther, Ya mado, Lofimbo etc.

Selon un des consommateurs rencontré à Yolo-Sud, ces boissons stupéfiantes ont pris de l’ampleur sur le marché compte tenu de son faible coût en plus de l’énergie ainsi que de l’endurance qu’elles contiennent.

Ces jeunes sèchent l’école et viennent boire ces zododo avec leurs copines, tous en uniforme s’il vous plaît ! A affirmé monsieur Kabeya, Enseignant et habitants de ce quartier. Après, ils s’embrouillent et se battent en cassant ces bouteilles et autres biens. A mon avis, la consommation de ces boissons rendent ces jeunes violents. Ils sont là, du matin au soir, je me demande quel jeunesse pour la RDC 🇨🇩 de demain? A conclu, monsieur Kabeya.

Lisa Musumary (Stagiaire)

Spread the love

16 thoughts on “Kinshasa : Consommation abusive des boissons alcoolisées chez les jeunes dans la commune de Kalamu

  1. Ces boissons détruisent la jeunesse, sa consommation abusive et non controlé pousse les jeunes à commettre de délits graves et c’est le moyens le plus facile de s’en ivres à moindre coût vue que nos jours s’offrir une bouteille de bière devient un luxe.

  2. Beau travail réalisé vous avez éclairez une situation très déplorable pour la jeunesse de cette commune, espérons que cette fois ci les autorités mettront des mesures nécessaires pour éradiquer ce phénomène.

  3. L’état congolais doit prendre des mesures drastique contre la fabrication de certains alcools ici à kinshasa et aussi favoriser l’emploi de jeune car c’est le chômage qui est le facteur majeur qui favorise la consommation de l’alcool et détruit la jeunesse

  4. C’est ainsi qu’en ce temps-ci, beaucoup des jeunes qui consomment ce type d’alcool en permanence sont affectés par les maladies liées aux systèmes nerveux et troubles psychiques, entrainant en eux un comportement violant en terme d’incompréhension sur des débats infructueux, et se livrent aux bagarres repetitives, au vol, d’autres au kuluna…

  5. Vraie et triste réalité! Ces boissons détruisent les jeunes et les attirent à la débauche, drogue et l’irresponsabilité. Ces fléaux détruisent vraiment la jeunesse de notre pays en général et de la commune de kalamu en particulier. Je suggère aux gouvernement, médias etc… de trouver des stratégies pour palier en ce genre de phénomène.

  6. Très bel article, la jeunesse congolaise a besoin de l’excellence et non de cette médiocrité que la consommation abusive de ces boissons alcoolisées nous offret.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Releated

Jemah Association : Revue de presse du samedi 13 avril 2024

Actualités 1. RELIGION Le Cardinal Fridolin AMBONGO, archevêque Métropolitain de Kinshasa, a nommé par décret, Monsieur l’abbé Placide OKALEMA PASHI, prêtre de l’Archidiocèse de Kinshasa, Directeur des Services de communication de l’Archidiocèse de Kinshasa, ce mercredi 10 Avril à la l’archevêché. 2. POLITIQUE Le Secrétaire général de l’UDPS/Tshisekedi, Augustin Kabuya, a une nouvelle fois affirmé, […]

Spread the love

Kinshasa: Insalubrité sur la direction Mundele-Ngulu

La population vivant au quartier Yolo-sud lance un cris d’alarmes aux autorités locales afin de poursuivre les travaux de la chaussée Mundele-Ngulu,  ce jeudi 11 avril. Cela fait plus de 15 à 17 ans que la chaussée Mudele-Ngulu au quartier Yolo Sud dans la commune de Kalamu a perdu son apparence d’antan. Les habitants de […]

Spread the love